Inforisk Dun Trade, le retard de paiement dans le collimateur


Dire que le retard des délais de paiement est un problème au Maroc serait véritablement minimiser ses effets désastreux sur la vie des entreprises, surtout petite et moyenne, et sur l’économie du pays. Et si ces derniers temps, le secteur public s’est ressaisi, on ne peut pas en dire autant pour le secteur privé avec un crédit interentreprises qui explose ! Pour preuve, lors de la rencontre organisée par la CGEM autour du PLF 2020 en présence des ministres de l’Intérieur et des Finances, ce dernier n’a pas manqué d’interpeller le secteur privé à emboîter le pas au secteur public sur cette épineuse question. Une lueur d’espoir se profil à l’espoir puisque Inforisk prend le risque d’affronter et de prendre ce taureau par les cornes en lançant le programme Inforisk Dun Trade au Maroc sur les retards de paiement.

Inforisk D&B, point d’entrée unique au Maroc au premier réseau mondial d’informations B2B Dun&Bradstreet, implémente au Maroc ce programme déjà déployé dans 47 pays et qui compte plus de 15.000 entreprises adhérentes (soit un peu plus d’expériences de paiement calculées dans le monde).

A l’inverse de ce que fait le secteur public, qui déclare les délais de paiement de ses établissements et entreprises, le programme Inforisk Dun Trade est basé sur la collecte sur une plateforme dédiée les données comptables des fournisseurs que sont les entreprises de tous secteurs confondus sur leurs clients qu’ils soient publics ou privés. Les infos sont par la suite recoupées pour calculer le retard de paiement d’une entreprise et profiler son comportement de paiement.

Ce programme, qu’on peut assimiler à l’advocacy, a pour objectif à terme de permettre de savoir comment paie chaque entreprise marocaine et, par ricochet, d’aider dans la gestion du portefeuille client,

Pour assurer une meilleure adhésion à ce programme, le management d’Inforisk insiste sur l’anonymat pour les fournisseurs qui deviennent des partenaires du programme. Mieux encore, ces partenaires accèdent ainsi à de la data de nature à améliorer leur recouvrement et trésorerie. Mais pas uniquement. Les partenaires peuvent également vérifier le comportement de leur client en matière de paiement sur le plan national qu’international.

En effet, le programme est implémenté dans 47 pays et alimente en Data l’observatoire français des délais de paiement. Il ambitionne d’ailleurs la possibilité de mieux contribuer à terme à alimenter l’Observatoire des délais de paiement.

Par ailleurs, le management d’Inforisk a également annoncé la tenue de la première grande conférence de Inforisk Dun & Bradstreet au Maroc, le 14 de ce mois, sur le thème de la Gestion du Risque de Contreparties à l’international et des retards de paiement, conférence à laquelle plus de 250 Directeurs Financiers, Crédit Managers, Directeurs Généraux et Chefs d’entreprises sont attendus.


Tagged under:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.