DP interentreprises, Inforisk entre en jeu avec le programme Dun Trade


Khalid Ayouch, PDG d’Inforisk, a présenté le 7 novembre à Casablanca, le programme «Dun Trade». Ph. M.A.H.

Le spécialiste de l’information légale et financière, Inforisk, s’attaque aux retards de paiement dans le secteur privé, en lançant le programme «Dun Trade» au Maroc. Aujourd’hui, une dizaine d’entreprises y ont adhéré et une cinquantaine de contrats sont en cours de négociation. Pour mieux expliquer ce programme, Inforisk organise une grande conférence le 14 novembre à Casablanca.

Si aujourd’hui le secteur public déclare ses délais de paiement, qu’en est-il réellement du
privé ? «C’est très difficile de se procurer les détails des délais de paiement dans le secteur privé. Les seules informations disponibles émanent des données bilancielles des entreprises», a déclaré, le 7 octobre à Casablanca, Khalid Ayouch. Le PDG d’Inforisk, spécialisé dans l’information légale et financière, est venu présenter un programme mondial d’Inforisk et de son partenaire Dun&Bradstreet, opérationnel depuis quelques mois au Maroc. «Dun Trade», c’est son nom, est un programme qui permet de collecter une information à jour, sur les retards de paiement et sur le comportement de paiement des entreprises. Il est aujourd’hui déployé dans 47 pays et compte plus de 15.000 entreprises adhérentes.
Le Maroc est le premier pays africain à y adhérer. 
La solution a séduit, pour le moment, une dizaine d’entreprises et une cinquantaine sont en négociation avec les équipes d’Inforisk pour des signatures de contrats prochainement, nous confie une source proche du dossier. «Le retour est extrêmement positif et nous demeurons très confiants. Les fournisseurs sont demandeurs de ce genre de solutions, car ils veulent savoir si leurs clients sont de bons ou mauvais payeurs. Le crédit inter-entreprises explose. De 267,66 milliards de dirhams en 2010, il dépasse actuellement les 423,47 milliards, a souligné Amine Douiri, directeur études et communication chez Inforisk et responsable du programme «Dun Trade».
Selon lui, les lois 32-10 et 49-15 sur les délais de paiement privé-privé n’ont pas eu l’impact escompté. La solution d’Inforisk est donc présentée comme une alternative «fiable», selon Douiri, car elle dispose d’une base de données de plus de 400 millions d’expériences de paiement calculées dans le monde. D’ailleurs, le programme «Dun Trade» alimente en data l’Observatoire français des délais de paiement. «Comme en France, on pourrait contribuer à alimenter l’observatoire des délais de paiement au Maroc», ambitionne le management d’Inforisk. Pour le lancement officiel du programme «Dun Trade», le spécialiste de l’information financière, organisera, le 14 novembre prochain à Casablanca, une grande conférence sous le thème «La gestion du risque de contreparties à l’international et des retards de paiement». Plus de 250 directeurs financiers, crédit managers, directeurs généraux et chefs d’entreprises, ont d’ores et déjà confirmé leur présence. 


Tagged under:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.