De plus en plus d’entreprises à céder


Selon les données d’Inforisk, les cessions d’entreprises sont en hausse de 20% au cours du premier trimestre de l’année. Les transactions sont de plus en plus motivées par la morosité de la conjoncture économique.

De plus en plus d’opérateurs quittent le milieu des affaires ou changent de Cap. C’est en tout cas ce que laisse présumer la multiplication des cessions d’entreprises sur le marché. Le constat est fait par La Vie Eco qui, dans son édition du 25 août, consacre un article à une étude d’Inforisk. Il en ressort qu’au premier semestre de l’année, ont été enregistrées 4.500 cessions de parts sociales et d’actions et 378 cessions de fonds de commerce, soit 4.878 opérations au total. En juin 2016, on en était à environ 4.000 opérations faisant l’objet d’une publicité légale.

Ces données du spécialiste du renseignement commercial sont confortées par ce que rapportent des responsables de cabinets spécialisés dans la cession et la transmission, des banquiers d’affaires et des conseillers juridiques et fiscaux. Ces experts estiment que l’offre d’entités cédables et transmissibles est plus abondante et les chances d’aboutissement des deals largement plus importantes qu’il y a quelques années. Ils expliquent cela par le fait que les opérations sont de plus en plus préparées et les parties mieux informées et averties.

Sur son site institutionnel, le cabinet Astoria Maroc -antenne marocaine du spécialiste international de la transmission des PME- affirme traiter plus de 500 dossiers. PME opérant dans le secteur industriel, fonds de commerce, licence de vente de produits spécifiques, magasins, écoles, maisons d’hôte, restaurants, sociétés de conseil ou de services, exploitations minières: tous les profils d’entreprises sont concernés, dans tous les secteurs d’activité.

Un autre fait qui illustre le développement progressif de ce marché au Maroc est la multiplication des sites de cession d’entreprises. Ces portails nationaux et étrangers ont fleuri sur la Toile durant les dernières années et présentent des annuaires de plus en plus garnis d’entreprises avec des fiches signalétiques très détaillées et parfois même le prix indicatif de cession.


Tagged under:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.